Violences – Voies de fait – Vols


Pour ce thème du ChallengeAZ 2021, je vous emmène dans la presse ancienne et les revues.

Mes ancêtres et collatéraux y sont-ils cités, leurs lieux de vie ont-ils connus des évènements importants ?

Pierre PELLEN, jeune homme de 24 ans, habitant Saint-Pabu a de mauvaises fréquentations.

C’est par la branche Lestideau / Rioual que nous vient Pierre, fils de François et Marie Jeanne MORVAN.

Arbre_PELLEN_Pierre_Saint-Pabu-1

Il nait à Saint-Pabu (Finistère) le 8 décembre 1861.

Et donc, le 29 août 1886, il se rend au pardon de Plouguin avec Gabriel Cabon et Yves Cabon. L’alcool aidant certainement, des querelles éclatent avec les forces de l’ordre.

Pierre est accusé de violences mais également de voies de fait sur une dame Lamour.

Pierre Pellen, que sa mauvaise réputation a déjà précédé, nie tous les faits qui lui sont reprochés et fournit un faux alibi.

La Dépêche de Brest du 22 janvier 1887 décrit l’affaire et est reportée au mois d’avril.

Incroyable , dans la séance du 22 avril 1887, les accusés sont acquittés

Presse – Le Courrier du Finistère – Avril 1887

Tout semble rentrer dans l’ordre. Pierre se marie à Saint-Pabu le 28 octobre 1894 avec Marie Jacob.

Un enfant naît le 2 décembre 1898, Vincent.

Mais les démons réapparaissent et poussé probablement par la pauvreté, Pierre est surpris en train de voler des choux en mai 1907.

Presse- La Dépêche de Brest – 25 mai 1907

Pierre décède le 28 juillet 1924.

La vie ne va pas épargner Marie Jacob, car son fils Vincent, pêcheur, meurt en mer le 4 janvier 1926, il venait de se marier avec Eliza Thomas et était père d’une petite-fille Marie Yvonne.

Sources

  • Presse ancienne du Finistère