Election d’une sage-femme en 1775 à Punerot


Je profite du Généathème de septembre 2021, pour compléter cet article écrit en 2011 (rôle des sages-femmes, présentation de Françoise Contal)

Lors de l’accouchement, les femmes du XVIIIe siècle étaient assistées par une sage-femme. Ce n’était pas un métier mais plutôt une reconnaissance de leur statut de mère et de leur moralité.

Leurs rôles

  • assister la future mère lors de son accouchement
  • en cas d’accouchement difficile ou de risque de décès de l’enfant, elle devait ondoyer ce dernier pour faire en sorte que l’enfant devienne membre de l’église catholique et que son âme désormais lavée du pêché originel puisse aller directement au paradis, et son corps être inhumé en terre bénite

Afin d’obtenir cette reconnaissance, elles étaient élues par une assemblée de femmes.

Un arrêt de la Cour de Lorraine du 22 juin 1708 précisait simplement que « les sages-femmes doivent être élues à la pluralité des voix de la paroisse ».

Election d’une sage-femme en 1775 à Punerot (Vosges – 88)

Election de sage-femme 1775
Election de sage-femme Françoise CONTAL à Punerot en 1775


Ce jourd ‘huy deuxieme jour du mois de may de
l’an mil sept cents soixante et quinze francoise
contal épouse de jean charée tissier mon paroissien
agée d’environ quarante quatre ans a été élue
dans l’assemblée des femmes à la pluralité des
suffrages pour faire l’office de sage femme et
a prêté le serment ordinaire en les mains du
Sr jean claude demangeon prêtre et curé de punerot
qui avait auparavant convoqué les femmes dudit
lieu pour cette élection vu le décès de l’ancienne
et le besoin pressant de cette nouvelle qui a déclaré
ne savoir signer et qui a fait la marque en présence
des témoins soussignés avec ledit Sr curé

Qui est Françoise CONTAL

Comme le précise cette acte relatif à son élection en tant que sage-femme, Françoise CONTAL est l’épouse de Jean CHAREE.

Elle est née à Barville (68) le 3 décembre 1730, fille de Ambroise et Catherine LOUIS.

Elle se marie avec Jean Charee le 7 février 1764 à Punerot (88).

Cinq enfants sont nés de cette union :

  • une fille mort-née en 1765
  • Jean Joseph (sosa 110) en 1766
  • Alexis en 1768
  • François en 1770 – décède à l’âge de 9 jours
  • Hubert en 1772

C’est en 1775 que Françoise est élue sage-femme et aidera à son tour les futures mamans du village.

Elle décède le 2 avril 1802 à l’âge de 72 ans

CONTAL_Francoise

Sources

  • NAISSANCE ET FAMILLE EN LORRAINE AUX XVIIe ET XVIIIe SIÈCLES : Daniel BONTEMPS