Résiliation


Pour ce thème du ChallengeAZ 2021, je vous emmène dans la presse ancienne et les revues.

Mes ancêtres et collatéraux y sont-ils cités, leurs lieux de vie ont-ils connus des évènements importants ?

Vincent PELLEN et Marie QUEMENEUR se sont promis au mariage le 15 janvier 1753 à Milizac (29). .

Vincent est âgé de 46 ans et Marie est âgée de 43 ans et veuve.

Vincent est le fils de Jean et Anne VAILLANT. Il est né le 13 octobre 1706 à Lampaul-Ploudalmézeau et est célibataire à 46 ans.

Marie QUEMENEUR est la fille de Jean et Marguerite PERROT. Elle est née le 8 février 1709 à Guipronvel. elle épouse en premières noces Olivier BOUTERAOU qui décède en 1752.

Le 15 janvier 1753, Vincent et Marie se promettent en mariage.

Mais le mariage n’a pas lieu car le 24 avril de la même année, ils résilient leur engagement mutuel devant les notaires royaux du siège de Brest.

La raison de ce renoncement n’est pas indiquée mais la résiliation est faite d’un commun accord « de leur franche et cordiale volonté« .

Vincent Pellen prend à sa charge tous les frais soit au total quatre livres et dix sols.

Marie Quemeneur s’est mariée le 5 juin 1753, soit deux mois après,  avec Laurens Quedoc, ce qui peut expliquer son souhait de résilier ses fiançailles avec Vincent.

J’avais écrit un article sur cette résiliation, que vous pouvez lire ici pour en savoir plus sur la procédure et les répercutions de cette résiliation.

Sources

  • La résiliation des fiançailles devant l’officialité de Léon an XVIIIe siècle : conférence de Etienne Vo Duc Hanh en 1984, repris dans le bulletin de la SOCIETE ARCHEOLOGIQUE DU FINISTERE avec son aimable autorisation

  • Revue du Cercle Généalogique du Finistère le Lien n° 10 (page 11)