Les naissances multiples


En ce mois d’avril 2021, GeneaTech nous propose un généathème consacré aux naissances multiples.

J’ai choisi de l’aborder par une analyse des naissances multiples dans ma généalogie à l’heure actuelle et de la présenter sous forme d’infographie pour commencer.

Etat naissances multiples
Analyse des naissances multiples de mon arbre

Intéressons-nous maintenant aux sosas ayant un jumeau ou jumelle.

Gabriel Marie PELLEN – sosa 8

Gabriel Marie est le fils de Jean PELLEN et Marie Jeanne NEDELEC.

Jean et Marie Jeanne sont mariés depuis le 10 octobre 1859 et vivent à Plougonvelin (lisez ici comment ils se sont rencontrés).
Jean est forgeron au bourg de Plougonvelin.
Gabriel Marie est le premier enfant à naître le 18 novembre 1860 suivi de très près par sa sœur jumelle Marie Josèphe.
Naitront ensuite 6 frères et sœurs de 1863 à 1875 (une autre Marie Josèphe naîtra en 1865, chacun d’elles épousant un PETTON ensuite).

Gabriel Marie se marie en 1895 et restera toute sa vie à Plougonvelin, où il exercera le métier de forgeron comme son père et comme mon grand-père ensuite. Sa femme Marie Françoise Yvonne Le BRAS tiendra le commerce attenant à la forge.

Gabriel Marie PELLEN, sa femme et ses trois enfants (debout) – Mon grand-père à droite

Marie Françoise KEROUANTON – sosa 153

Marie Françoise est fille de Pierre KEROUANTON et Françoise Gabrielle JESTIN.

Pierre et Françoise Gabrielle se marient à Saint-Pierre-Quilbignon (29) le 10 novembre 1732. Ils y vivront toute leur vie.
Leur premier enfant naît en 1738, Françoise, puis Jean Vincent en 1743, puis les jumelles Marie Françoise et Marie Anne, puis une dernière petite prénommée aussi Marie Anne mais qui ne survivra que deux ans.

Marie Anne se marie la première en 1762 à l’âge de 16 ans et restera sur Saint-Pierre-Quilbignon avec son mari Ronan François Le BILLANT.

Marie Françoise se marie également jeune à l’âge de 17 ans, en 1763 avec Hervé Joseph KERRIGUY et vivront à Plougonvelin, Pointe Saint-Mathieu au manoir du Prédic (un manoir chargé d’une histoire criminelle).

Coïncidence ou pas, les deux sœurs jumelles décèderont à un mois d’écart à l’âge de 33 ans, Marie Anne le 5 février 1779 et Marie Françoise le 1er mars 1779.

Hamon TREBAOL – sosa 258

Hamon est fils de Jean TREBAOL (TREBAUL) et Françoise HENRY.

J’ai peu d’informations sur ce couple, mais Jean et Françoise n’aurait eu que 3 enfants.
La première Marie née en 1680 à Lampaul-Plouarzel (29) puis les jumeaux Hamon et Catherine en 1688.

Hamon a épousé Marie RUSSAOUEN en 1715 à Plouarzel, où ils se sont installés et ont fondé une famille de 9 enfants (sans jumeau).

Catherine quant à elle, je la trouve présente au décès de sa sœur Marie en 1753 et tante de sa nièce Anne fille de Hamon en 1732.

Voilà la rapide histoire de mes sosas ayant eu un frère jumeau ou une sœur jumelle.
Merci de votre lecture.