Sosa 1010 Michel GRASSIN

La descendance du Sosa 2020 : Michel GRASSIN (Sosa 1010)   Mise à jour récente !


Dernièrement je vous présentais Gervais GRASSIN mon sosa 2020

Voici maintenant son fils Michel GRASSIN

Sosa 1010 Michel Grassin
Sosa 1010 Michel Grassin

Michel Grassin est né le 28 juin 1634 à Changé (Sarthe), du second mariage de Gervais Grassin avec Noëlle Le Barbier. Il est le 6e enfant de la fratrie de 13.

Il se marie une première fois avec Jacquine Roinsolle avant 1668, le couple aura 3 enfants :

  • Jacquine (vers 1667 – 1671)
  • Gervais (1668 – )
  • Michel (1671 – 1690)

Il se marie en seconde noce, veuf de Jacquine Roinsolle, avec Jeanne Clement, le 1er juin 1680 à Parigné-l’Evêque (Sarthe) avec qui il aura 9 enfants :

  • Jeanne (1681 – 1721) sosa 505
  • Jacques (décédé après 1715)
  • Michel (1682 – 1694)
  • Marie (1683 – )
  • Jacquine (1685 – )
  • Jacquine (1686 – )
  • René (1688 – )
  • Françoise (1692 – 1693)
  • Julianne (1693 – 1694)

Les années 1693 et 1694 ont vu disparaître plusieurs membres de la famille dans un contexte de famine et maladies.

La grande famine de 1693-1694 est due à un hiver très rigoureux en 1692, suivi en 1693 d’une récolte très médiocre, causée par un printemps et un été trop pluvieux, causant une flambée des prix des céréales et une sous-alimentation qui favorise les épidémies comme le typhus, jusqu’en 1694.

Lors de la grande famine de 1693-1694, la mauvaise nourriture due à la disette a favorisé les épidémies : la typhoïde de l’automne 1693 et du printemps 1694 est décrite par des « fièvres putrides, malignes, pestilentes, avec atteinte intestinale, taches abdominales (le pourpre), prostration, rêveries, assoupissement ».

La famine a aussi une origine économique, les mauvaises récoltes entraînent une augmentation des prix, qui rend le pain difficile d’accès avant même que les céréales ne deviennent difficiles à trouver. La famine de 1693-1694 a cependant épargné la région méditerranéenne dont l’agriculture a même profité un peu d’une meilleure pluviosité.

Wikipedia : Grande famine de 1693-1694

C’est probablement dans ces circonstances que meurt Michel Grassin le 7 janvier 1694 à Parigné-l’Evêque.

Trois de ses enfants décéderont également sur cette période, Michel, Françoise et Julianne.

Bientôt la suite avec le sosa 505.

Retrouvez toute la descendance sur l’article de Gervais GRASSIN.

Sources :