Istanbul

HARROY Emma Aglaé Augustine – la voyageuse – 4


Emma Aglaé Augustine Harroy est la sœur de mon arrière-grand-père Ernest Emile et sa vie est pleine de mystères.

Nous allons la découvrir ensemble sur plusieurs billets.

Constantinople

Le mystère persiste sur les conditions de voyage de Emma Aglaé et Nicolas Guillaume de Paris à Constantinople.

Istanbul
Constantinople – Istanbul par freegr – pixabay

Nicolas Guillaume était conducteur de travaux, s’agissait-il de la construction du chemin de fer ?

La Société impériale des chemins de fer de la Turquie d’Europe reçut le soutien de la Banque impériale ottomane née le 4 février 1863, grâce aux actionnaires de l’Ottoman Bank, fondée en 1856 avec du capital britannique, des associés français nouvellement incorporés et du gouvernement ottoman.
Cette société participa à plusieurs autres entreprises ferroviaires : la ligne de Chemin de fer de Beyrouth à Damas (1892) ultérieurement prolongée vers Homs, Hamah et Alep (1900), les lignes Izmir-Kasaba et Istanbul-Salonique (1892) et le Chemin de fer Berlin-Bagdad (1903).

Emma Aglaé s’est mariée à Nicolas Guillaume quelques jours seulement avant sa mort. Ils vivaient certainement maritalement depuis leur arrivée en Turquie.

Ce mariage légitime les deux enfants de Emma Aglaé , Emilie Marguerite et Emile Georges Valentin. Leur nom sera modifié à l’état-civil.

Le décès de Nicolas Guillaume STEMBERT est déclaré par Pierre Louis VICTOR, conducteur de travaux des chemins de fer, ce qui confirmerait la thèse que ces hommes belges travaillaient sur les travaux du chemin de fer. Il ne faut pas oublier que le baron Maurice Van Hirsch (Belge) a tenu cette Société. Nicolas Guillaume est décédé à l’hôpital français.

Le retour vers la France et Paris

Il est possible d’imaginer que Emma Aglaé n’est pas restée à Constantinople et a rejoint Paris peu de temps après ces évènements.

Le 24 novembre 1900, elle se marie avec Paul Amable MENNECIER à Levallois-Perret (Hauts de Seine). Il est précisé qu’elle y habite Rue Gravel au n° 81, à la même adresse que Paul Amable.

Paul Amable MENNECIER est veuf de Jeanne Marie PIOT depuis octobre 1899, avec qui il a eu 4 enfants (Amable Pierre, Charles Paul, Amélie Jeanne, Esther Georgette).

En 1903, Emma met au monde un enfant sans vie, à Levallois-Perret. Je ne leur connait pas d’autres enfants).
En 1905, lors de mariage de Amable Pierre, fils de Paul, le couple MENNECIER – HARROY, habite toujours à la même adresse.

En 1911, ils habitent à Boulogne-Billancourt (Hauts de Seine) avec la fille de Paul, Esther.

Recensement_Boulogne-Billancourt_1911_MENNECIER_Paul_Amable_p438
Recensement – Boulogne-Billancourt – 1911
Questions
  • Où sont les enfants STEMBERT (Emilie Marguerite et Emile Georges Valentin) ?

Une nouvelle vie commence. La suite au prochain numéro ….
HARROY Emma Aglaé Augustine – la voyageuse – 5

Sources