Challenge UPro-G – Parcours d’un marin


La branche paternelle de mon arbre se situe en Bretagne dans la Finistère. Si certains étaient marins pêcheurs, peu ont été marins.

J’ai sélectionné François Marie QUELLEC, né d’une famille de cultivateurs et qui s’est engagé volontaire dans la marine.

François Marie QUELLEC, naît le 17 mars 1891 à Plougonvelin dans la ferme familiale de Ker Ar Kleuz.

Il est le 4e et dernier enfant de Robert Marie QUELLEC et Marie Josèphe SALAUN, respectivement sosas 22 et 23.

A l’âge de 18 ans, le 17 septembre 1909, il se dirige vers la mairie de Brest pour signer son engagement volontaire de cinq ans dans la marine.
Il est alors apprenti marin.

Mairie de Brest 1911
Mairie de Brest 1911

Il renouvellera son engagement soit pour un an soit pour 3 ans jusqu’en 1920.

En 1914, il obtient le grade de Quartier Maître (premier grade de la Marine Française).

Il participera à la Campagne d’Allemagne de 1914 à 1919 et se réengagera ensuite pour terminer en 1923.

Il se marie le 9 mai 1920 avec Marie Yvonne Rosalie L’HOSTIS à Plougonvelin.

Il a été autorisé à contracter ce mariage par décision du Conseil d’Administration du 2è Dépôt des Equipages de la Flotte en date du 8 avril 1920.

Une fille naîtra en 1921, un garçon en 1923, suivi de trois filles Marie en 1928, Marie Joséphine en 1930 et Yvonne en 1933.

Sur les recensements de Plougonvelin de 1926 et 1936, ils n’habitent pas avec leurs parents mais à Saint-Mathieu (lieudit Goazel, distant de 2 kilomètres de la ferme familiale) et la famille a repris ses activités de cultivateur.

Grève de Goazel entre Saint-Mathieu et le Conquet

Sources :

  • Fiche matricule militaire n°1149 de la classe 1911 du bureau de Brest
  • Images sous licence CC BY-NC-SA 2.0 FR