Bombardements


Pour ce thème du ChallengeAZ 2021, je vous emmène dans la presse ancienne et les revues.

Mes ancêtres et collatéraux y sont-ils cités, leurs lieux de vie ont-ils connus des évènements importants ?

Lors de la deuxième guerre mondiale, mes arrières grands-parents habitaient à Boulogne-Billancourt.

A Boulogne-Billancourt, anciennement Boulogne-sur-Seine, se trouvaient les usines Renault.

Ces usines fonctionnaient et leur production a été détournée au profit des Allemands, notamment en produisant des mitrailleuses. Elles devenaient alors une cible à détruire pour les Alliés et furent bombardées à trois reprises : mars 1942, avril et septembre 1943.

Ces bombardements firent énormément de victimes civiles (retrouvez ci-dessous le bilan chiffré pour le département de la Seine).

Lors de l’attaque du 3 avril 1943, mon arrière-grand-mère, Augustine Marie Clémence ROY, habitait 41 Rue du Vieux-Pont-de-Sèvres à Boulogne-Billancourt, elle y trouva la mort ainsi que 300 autres civils.

Augustine Marie Clémence ROY

Augustine est née à Vallon-sur-Gée (Sarthe) le 27 octobre 1873. Elle est fille de Simon LEROY et Joséphine DESHAYES.

Le 3 mai 1902, elle se marie à Paris Xe avec Henri Gustave Cornil FLANDRINCK, né à Dunkerque le 1er juillet 1876.

Trois enfants naîtront de cette union

  • Henriette Eugénie Germaine (1903-1992)
  • Aimée Louise (1904-1993) ma grand-mère
  • Roger Pierre Clément (1908-1956) peintre

En 1931, elle divorce et reste sur Boulogne-Billancourt. Qu’est devenu Henri Gustave Cornil FLANDRINCK ? C’est encore un mystère pour moi.

Augustine décède le 4 avril 1943 au lendemain de l’attaque des Usines Renault, situées proche du Pont-de-Sèvres.

Presse Les usines Renault ont été frappées

Sources