Mes ancêtres meuniers


Je suis toujours admirative devant un moulin à vent ou un moulin à eau et j’ai découvert quelques ancêtres meuniers dans le Grand-Est, plus exactement dans la Meuse, à Champougny et Pagny-la-Blanche-Côte et en Meurthe et Moselle à Liverdun.

Mes meuniers ont comme patronyme HARROY (aussi HARROUE).

Tout commence avec Pierre HARROY, sosa 768, né vers 1699, marié à Anne PAQUIS (je ne sais toujours pas quand ni où).

Leurs enfants sont nés à Champougny en 1725, à Brixey-aux-Chanoines en 1727, à Liverdun en 1738.

Pierre est décédé à Toul (54) en 1773 et sa femme Anne à Rosières-en-Haye (54) en 1781.

Ils ont eu 9 enfants dont 2 garçons.

L’un d’entre eux est décédé à 24 ans, l’autre Laurent HARROY (né en 1725 à Champougny), s’est marié (mais où ?) avec Françoise AUBRY et ses enfants sont nés à Toul en 1752 et à Champougny en 1758.

C’est à cette période, le 25 février 1763, qu’un bail emphytéotique est signé entre Marguerite d’Hamilton et Laurent Harroy, fermier du moulin de Champougny, pour 1265 livres et 10 sous par an.

Leurs filles épouseront chacune un boulanger.

Bail_emphyteotique
Inventaire sommaire des archives départementales de la Meuse – Tome 2 – Série C

Marguerite d’Hamilton, douairière de Philippe François, comte de Marmier, de Toul.

  • décédée le 8 décembre 1763
  • mariée à François Philippe de Marmier le 21 février 1718
  • François Philippe décède en 1736 (né le 6 janvier 1681)
  • ils ont eu un fils François Philippe, marié le 23 juillet 1748 à Blamont (54) avec Catherine Françoise du CHATELET (dame de la Cour de la Reine de Hongrie et de Bohème)

Laurent HARROY et Françoise AUBRY ont deux garçons :

  • Jean-François sera meunier
  • Jean sera teinturier et se mariera avec Marie Anne LIENARD
    • Joseph leur fils (sosa 96) après avoir été teinturier, deviendra propriétaire d’un moulin et la lignée de meuniers continuera avec son fils François Joseph à Pagny-la-Blanche-Côte entre 1830 et 1890.

HARROY : une lignée de meuniers de 1725 à 1890.

Lectures :

  • Retracer des généalogies de meuniers et retrouver l’histoire des moulins – Myriam Provence – Archives & Culture

Définitions :

  • Bail emphytéotique : Le bail emphytéotique ou emphytéose (du grec emphyteusis « implantation ») est un bail immobilier de très longue durée, le plus souvent 99 ans.
  • Meunier : Artisan qui moud le grain dans un moulin à vent ou à eau pour en faire de la farine
  • Douaire : Biens que le mari assignait à sa femme pour en jouir si elle lui survivait, (aboli par la Révolution).

Sources :

  • Familles de nos villages : les vieux métiers
  • Inventaire sommaire des archives départementales de la Meuse – Archives civiles – Tome 2 – Série C

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.