#ChallengeAZ 2019 M comme Jeanne MARCHAL


Pour le Challenge AZ 2019, je vous propose de découvrir quotidiennement une femme de mon ascendance dont le patronyme commence par la lettre du jour.

Retrouvez ici l’ensemble des articles du Challenge AZ 2019

Aujourd’hui découvrons Jeanne MARCHAL (sosa 209).

Sa naissance

Jeanne, fille de Humbert MARCHAL et Françoise SIMONIN, naît le 21 avril 1752 à Punerot (Vosges).

Ses parents se sont mariés le 30 janvier 1742 à Ruppes.

Sa famille et son environnement

Jeanne a 8 frères et sœurs.

Avant elle, sont nés :

  • Catherine (1743 – 1743)
  • François (1743 – 1743)
  • Françoise (1745 – 1816)
  • François (1746 – 1766)
  • Joseph (1748 – ?)
  • Catherine (1750 – ?)

Après elle, sont nés :

  • Hubert (1754 – 1789)
  • Jean Nicolas (1755 – 1764)

Sa mère, Françoise SIMONIN, décède le 24 mars 1757 à Punerot, à l’âge de 35 ans.

Son père assiste à son mariage et décède le 22 novembre 1783 à Harmonville, il était en pension chez son fils, abbé Marchal, à Harmonville et chapelain de Rigny-la-Salle.

Chapelain : Prêtre chargé d’assurer le service religieux dans une église non paroissiale, une chapelle de communauté religieuse, d’hôpital, etc.

Source : Larousse

Son foyer

Son mariage avec Dominique LAGNY a lieu le 16 avril 1776 à Punerot.

Dominique LAGNY, fils de Elophe et Elisabeth PAUL, est natif de Ruppes où il est né le 20 décembre 1750. Il fait partie d’une famille de laboureurs.

Le couple s’installe donc à Ruppes et voit son premier enfant en 1777 qui ne survit que 10 jours, suivi de 5 autres :

  • Hubert (1777 – 1777)
  • Françoise  (1780 – 1865)
  • Dominique (1781 – 1781)
  • Pierre Dominique (1783 – 1866)  sosa 104
  • Jean Sébastien (1784 – 1784)
  • Jeanne Félicité (1788 – 1876)
ruppes place des Halles
Ruppes – Place des Halles

Ses déplacements ou son lieu de vie

Jeanne reste à Punerot jusqu’à son mariage et va habiter chez son mari à Ruppes dès 1776.

Même après le décès de Dominique LAGNY, son époux, le 16 février 1830, elle reste à Ruppes.

Elle y décède le 2 avril 1833 à l’âge de 80 ans.

Ses trois enfants ayant survécu jusqu’à l’âge adulte se marient à Ruppes et y fondent une famille.

  • Françoise se marie avec Claude Nicolas BIGEON
  • Pierre Dominique se marie avec Marie Anne VANNIER
  • Sauf Jeanne Félicité, qui après son mariage en 1811, suivra son mari Nicolas Joseph LAGNEAU à Neufchateau.

Punerot  – La Croix Marchal (1751)

En quittant le village de Punerot en direction de Colombey-les-Belles, un regard avisé peut découvrir sur le bas côté de la chaussée une croix de chemin élevée à cet endroit par François Marchal en 1751, sans doute en l’honneur de son défunt père François Marchal, qui mourut à Punerot le 11 février 1751.

François Marchal l’aîné était le grand-père de Jeanne Marchal, il a également été maire de Punerot.

François Marchal le jeune qui a érigé cette croix était l’oncle de Jeanne (frère de son père Humbert).

Punerot - Croix Marchal - Patrimoine de Lorraine
Punerot – Croix Marchal – Patrimoine de Lorraine
Descendance_MARCHAL_Jeanne

Sources

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.