#Généathème – Bonheur généalogique 2017


La Gazette des ancêtres (Sophie Boudarel), nous propose deux généathèmes sur ce mois de décembre.

J’en ai choisi un car il correspond parfaitement à ce que j’ai ressenti sur cette année 2017.

En fait il s’agit de plusieurs bonheurs généalogiques.

Le bonheur

Bonheurs généalogiques

Le premier fut découvert lors du ChallengeAZ du mois de juin. Pour la lettre Y j’avais choisi de parler des archives judiciaires.

Lors de la relecture d’un acte de mariage, il était précisé que le père de la mariée était condamné au bagne à perpétuité (Jean-Baptiste Savary), en fait il venait d’y décéder.

C’est là que j’ai découvert un site recensant les bagnards et décrivant leur vie au bagne (le bagne de Guyane). Un jour j’irai consulter le dossier de sa vie au bagne à Aix-en-Provence, un objectif de déplacement dans le sud de la France.

Même si ce fait n’est pas heureux, il fait partie de ces surprises que l’on découvre dans notre généalogie.

Le second eu lieu au mois de juillet, lorsque j’ai été contactée par téléphone (SMS exactement).

Un tableau avait été découvert dans les encombrants laissés sur le trottoir. Une signature permettait d’identifier le peintre et l’aimable personne l’ayant ramassé, a fait les recherches sur internet et y a trouvé mes coordonnées. J’avais, en son temps, écrit un billet sur mon grand-oncle Roger Flandrinck peintre . Ce fait m’a toujours intriguée.

Après plusieurs échanges, j’ai reçu ce tableau, certes en mauvais état, mais qui me bouleverse tellement. Enfin je peux toucher une toile que mon grand-oncle a peint. Je ne l’ai jamais connu, il est décédé six mois avant ma naissance et l’histoire familiale n’en a jamais parlé.

Tableau Roger FLANDRINCK – 1944

Je pourrais aussi raconter les bonheurs généalogiques professionnels, mais ce sera pour une autre fois.

Voilà pour moi cette année “Bonheurs généalogiques”.

Au plaisir de lire les votres, soit sur les commentaires, soit sur Twitter.

Passez de Bonnes Fêtes de Fin d’Année.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *